L'Institut National du Cancer (INCa) lance un appel à candidatures afin de constituer son comité des usagers et des professionnels

Éthique | 21 janv. 2013
Partenaire de l’ASIP Santé depuis 2009 pour le développement du dossier communicant de cancérologie (DCC), l’Institut National du Cancer (INCa) a lancé un appel à candidatures afin de constituer son comité des usagers et des professionnels (Comup).
Partenaire de l’ASIP Santé depuis 2009 pour le développement du dossier communicant de cancérologie (DCC), l’Institut National du Cancer (INCa) a lancé un appel à candidatures afin de constituer son comité des usagers et des professionnels (Comup). Cette instance de consultation unique remplacera les deux instances qui existaient jusqu'alors : le comité des malades, de leurs proches et des usagers et le comité des professionnels de santé. Les candidatures sont à envoyer au plus tard le 25 janvier 2013, par courriel, à l'attention de : candidature-comup@institutcancer.fr


Le comité des usagers et des professionnels est une instance de consultation permanente placée auprès du président de l'INCa, visant à apporter l'expérience et le point de vue des usagers et des professionnels. Ses principales missions seront :
  • d'être force de propositions sur les orientations de l'Institut,
  • d'identifier des besoins non satisfaits ou des thématiques pouvant donner lieu à de nouvelles actions,
  • de donner un avis sur le plan d'actions de l'INCa?
  • de donner un avis sur des actions spécifiques de l'INCa,
  • de veiller à ce que les bénéficiaires des actions spécifiques de l'INCa soient réellement impliqués dans les processus opérationnels de développement de ces actions,
  • de relayer à l'extérieur les orientations et les actions de l'Institut.

La constitution du nouveau comité des usagers de l’INCa s’inscrit dans le développement plus large de la démocratie sanitaire dans le domaine de la cancérologie à l’image de la plateforme CancerContribubtion.fr initiée par l’association Cancer Campus, de sites mis en place par des e-patients ou encore de réunions d’information en région. Dans ce dernier cas, le Dossier communicant de cancérologie, outil de suivi du cancer intégré au Dossier Médical Personnel (DMP) et centré sur la personne malade, est un bon exemple de collaboration entre les Groupements de coopération sanitaire (GCS) dédiés à la e-santé, l’INCa et les associations de patients.