Démonstration grandeur nature du projet epSOS devant les parlementaires européens

Interopérabilité | 29 oct. 2012
 
Une démonstration grandeur nature du système epSOS a été réalisée lors de l’exposition « Made in Europe », organisée dans l’enceinte du parlement européen à Bruxelles du 8 au 10 octobre dernier. A cette occasion, Kathrin Morawetz, du ministère de la santé autrichien, a pu présenter aux parlementaires européens invités le système epSOS en condition d’utilisation quasi-réelle : elle s’est connectée à l’environnement de pré-production (site miroir accessible seulement aux techniciens pour réaliser des tests) et a consulté le dossier de test d’un patient (« patient summary ») français depuis un logiciel de santé autrichien, le tout depuis Bruxelles.

Rappelons qu’epSOS (« european patients Smart Open Services ») est un le projet européen d’échanges de données de santé qui permettra à terme aux professionnels de santé des pays européens d’accéder, dans leur langue, à des services tels que la synthèse médicale (« Patient Summary ») ou la prescription électronique (« ePrescription ») d’un patient résidant dans un autre pays européen.

Depuis le mois de mars dernier, le projet est entré dans une phase pilote opérationnelle à grande échelle (« Large Scale Pilot, LSP ») visant à évaluer en situation réelle l’interopérabilité des systèmes de santé de plusieurs pays européens qui participent au projet. Pour la France, la maîtrise d’œuvre du projet a été confiée à l’ASIP Santé.

L’exposition « Made in Europe », qui s’est tenue du 8 au 10 octobre dernier au parlement européen à Bruxelles, avait pour but de faire mieux connaître les initiatives européennes dans le secteur du numérique. A cette occasion, les quelque200 membres (parlementaires et leurs équipes) des comités budget, transports, santé/environnement et industrie/énergie ont pu « toucher du doigt » tous ces projets.

Dans leur discours introductif, Mme Neelie Kroes, vice-présidente de la commission européenne, et Maria Da Graça Carvalho, membre de la commission énergie et à l’origine de l’exposition, ont conjointement rappelé l’importance de soutenir la recherche européenne et l’innovation pour construire l’Europe de demain. Vous pouvez retrouver la retranscription intégrale du discours de Neelie Kroes ici (en Anglais).