Deuxième réunion des comités de standardisation d'IHE International organisée par l’ASIP Santé

Interopérabilité | 14 juin 2012
Du 29 au 31 mai dernier, l’ASIP Santé a accueilli des experts du monde entier afin de travailler sur des normes qui permettent aux systèmes informatiques dans le domaine de la biologie médicale. Organisée dans le cadre de la convention de sponsoring avec Integrating the Healthcare Enterprise (IHE) International, cette session de réunions se déroulait en France pour la deuxième fois en 2012, dans les locaux de l’Agence.
Dans notre article du 8 mars dernier, nous avions présenté le travail que mène l’ASIP Santé au sein d’IHE (Integrating the Healthcare Enterprise) International, organisme à but non lucratif de standardisation dans le domaine de la e-santé. Ce dernier réunit des experts internationaux, afin de créer des standards, ou « profils IHE », facilitant  l’échange de données de santé. Ces experts sont répartis dans des « comités » correspondant à différents domaines dans lesquels intervient l’informatique médicale.

L’ASIP Santé est « sponsor » de quatre de ces domaines IHE : Infrastructure informatique, Qualité recherche et santé publique, Coordination des soins et Biologie médicale. L’Agence, qui avait organisé les réunions des trois premiers domaines en février dernier, vient de renouveler l’opération pour le dernier dont elle a accueilli le comité international du 29 au 31 mai. 
 
Ce comité dénommé « Laboratory » (LAB) en anglais, élabore les profils propres au domaine de la biologie médicale, tant au niveau des processus (prescription, exécution, prélèvements, etc.) que de la structuration des contenus. En particulier, le profil XD-LAB définissant la structure et la sémantique d'un compte rendu de biologie dématérialisé, fait partie du Cadre d’Interopérabilité des Systèmes d’Information de Santé (CI-SIS) publié par l'Agence
 
En raison de ses qualités de « sponsor » mais aussi « co-chair » pour ce domaine, l’ASIP Santé a co-animé la réunion de travail, à laquelle ont participé plus de 25 experts (biologistes, pathologistes, éditeurs de logiciels de santé, industriels de l’instrumentation diagnostique) venant d’Europe, des Etats-Unis et du Japon. 
 
Plusieurs collaborateurs de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris étaient également présents et ont pu faire part de leur retour d’expérience sur le déploiement des profils du domaine Biologie au sein de leurs établissements.
 
Cette réunion, très productive, a permis d’avancer sur trois projets du domaine :
  • L’amélioration du nouveau profil « Laboratory Analytical Workflow » qui encadre les échanges entre système d'information du plateau technique d’un laboratoire et les instruments diagnostiques automatisés du plateau ;
  • La construction du futur profil « Laboratory Clinical Communication » qui permettra d’automatiser une partie des besoins de communication entre biologiste et clinicien autour de la modification d’une demande d’examens ;
  • Et enfin la préparation de la nouvelle version 4.0 du cadre technique IHE Laboratory qui sera publiée à la fin de l’été sur www.ihe.net.
 
La dernière demi-journée a été l’occasion d’une session jointe avec le comité du domaine « Anatomie pathologique » pour débattre sur les solutions interopérables potentiellement réutilisables d’un domaine à l’autre, en particulier le partage des images diagnostiques et les communications avec les analyseurs.
 
Rappelons que le référentiel « Compte rendu de biologie structuré » publié par l’ASIP Santé est également un profil issu de ce domaine « IHE Laboratory », et que l’ensemble des profils qui en découlent référencent la terminologie internationale LOINC pour le codage des lignes de résultats d’examens de biologie. En effet, l’ASIP Santé fait vivre la traduction française de cette terminologie.
 
Pour plus d’informations : http://www.ihe.net/