IHE LAB : un nouveau profil testé fin janvier 2014 lors du connectathon de Chicago

Interopérabilité | 07 mars 2014
En matière d’interopérabilité, l’ASIP Santé travaille étroitement avec l’organisme IHE International (Integrating the Healthcare Enterprise) à la définition et au contrôle de profils de standards qui facilitent la dématérialisation, l’échange et le partage de données de santé. L’ASIP Santé est co-sponsor de quatre domaines d’IHE et assure le pilotage direct (co-chair) de l’un des quatre : le domaine biologie médicale (LAB). Fin janvier dernier, les experts de l’agence étaient à Chicago pour participer en tant que moniteurs au connectathon d’Amérique du Nord qui rassemblait près de 600 ingénieurs et architectes. Parmi les nombreux profils testés, le dernier-né du domaine LAB : le profil LAW « Laboratory Analytical Workflow », qui régit les interfaces avec les automates d’analyses du laboratoire de biologie médicale.

IHE International (Integrating the Healthcare Enterprise) est un organisme à but non lucratif de standardisation dans le domaine de la e-santé réunissant des experts internationaux pour créer des profils de standards qui facilitent la dématérialisation et l’échange de données de santé. L’ASIP Santé co-sponsorise quatre des treize domaines d’IHE International : Infrastructure informatique (ITI), Coordination des soins (PCC), Santé publique (QRPH), Biologie médicale (LAB). Les experts en interopérabilité de l’ASIP Santé contribuent à la définition des profils de ces quatre domaines, assurent l’animation et le pilotage du domaine LAB (position de technical co-chair), et contrôlent les tests d’interopérabilité réalisés sur ces profils lors des connectathons annuels des deux continents Europe et Amérique du Nord. (lire aussi notre article).

Le domaine
LAB spécifie les processus et les contenus interopérables ayant trait à la réalisation d’examens de biologie médicale et au rendu de leurs résultats. Lors du dernier connectathon Nord-Américain qui s’est tenu à Chicago du 27 au 31 janvier dernier, le dernier-né des profils de ce domaine : LAW « Laboratory Analytical Workflow » a été testé pour la première fois sur ce continent.

Ce profil s’appuie sur un corpus de messages HL7 V2 pour régir les interfaces avec les automates d’analyses du laboratoire. Déjà testé aux connectathons européen et japonais, il était testé pour la première fois au connectathon d’Amérique du nord. Les industriels qui implémentent ce profil sont d’une part les éditeurs de système informatique de laboratoires (SIL), les éditeurs de système de pilotage de plateau technique de laboratoire (middleware) et les industriels de l’instrumentation diagnostique in vitro, dont la plupart sont de portée internationale.





Les industriels et les moniteurs venus tester le profil LAW au connectathon de Chicago


Parmi les autres profils les plus populaires du « IHE Laboratory Technical Framework » citons :


  • LTW - « Laboratory Testing Workflow » est le profil intra-établissement de prescription connectée d’examens de biologie médicale et de retour des résultats. Ce profil qui s’appuie sur des messages HL7 V2 se déploie dans les hôpitaux de plusieurs pays d’Europe dont la France, ainsi que dans des hôpitaux au Japon.


  • XD-LAB – « Sharing Laboratory reports » est le profil de contenu qui spécifie la forme et la sémantique du compte rendu dématérialisé d’examens de biologie médicale. Ce profil exploite le standard de documents médicaux électroniques structurés HL7 CDA et la nomenclature codée LOINC pour identifier les analyses élémentaires porteuses de résultat. Pour la France, ce profil est intégré au cadre d’interopérabilité des systèmes d’information de santé (CI-SIS) sous la forme du « Volet Compte Rendu d’Examens de Biologie Médicale».

Le modèle de compte rendu électronique de biologie est exploitable aussi bien pour le partage dans le DMP que pour l’envoi direct au prescripteur par messagerie sécurisée de santé. Il exploite également le jeu de valeurs «
LOINC pour résultats de biologie » traduit en français par le consortium AP-HP, VIDAL, MONDECA, SFIL sous le pilotage de l’ASIP Santé (voir aussi le portail www.bioloinc.fr dédié à ce jeu de valeurs). Ce profil XD-LAB testé chaque année depuis 6 ans, par les éditeurs aux connectathons d’Europe et d’Amérique du nord, a aussi été retenu au plan national par l’Autriche (projet ELGA), la Suisse, l’Arabie Saoudite, et au plan régional par l’Italie.


L’ensemble de ces profils IHE LAB seront testés à nouveau au connectathon européen 2014, organisé à Vienne du 7 au 11 avril prochain.

Le prochain meeting physique du comité technique IHE LAB sera organisé par l’ASIP Santé dans ses murs du 12 au 14 mai 2014. Les membres du comité attendus viennent de différents pays dont USA, Espagne, Italie, Belgique, Japon, France.

La langue utilisée est l’anglais. Les acteurs français (éditeurs ou biologistes) qui souhaiteraient participer à cette session peuvent prendre
contact avec François Macary à l’ASIP Santé.


Crédits photo : IHE International / DR