L’ASIP Santé, hôte des réunions de trois comités de standardisation IHE International

Interopérabilité | 08 mars 2012
 
Du 6 au 9 février dernier, dans le cadre de sa convention de sponsoring avec IHE International (Integrating the Healthcare Enterprise), organisme à but non lucratif de standardisation dans le domaine e-santé, l’ASIP Santé a accueilli les réunions de trois comités techniques travaillant sur la définition de profils de standards pour faciliter la structuration et le partage de données de santé dématérialisées. Des travaux fondamentaux pour le développement du DMP.

Organisée à Paris, cette session de réunions est la première mise en place en France par l’ASIP Santé depuis la signature du renouvellement de la convention avec l’organisation IHE International au mois d’avril 2011. Cette convention (ou Memorandum Of Understanding) d'une durée de deux ans, fait de l’ASIP Santé un partenaire privilégié d’IHE International et un acteur de référence dans la définition de normes techniques et sémantiques pour l’interopérabilité des systèmes d’information de santé au niveau international.

Integrating the Healthcare Enterprise International (IHE International) est une organisation à but non lucratif qui réunit les différents opérateurs de technologies de e-santé autour de la définition précise de profils de standards pour la dématérialisation, l’échange et le partage de données de santé. Ces profils IHE servent à guider tout promoteur en e-santé pour la mise au point de son projet. En France, ces profils IHE ont été adoptés notamment dans le "Cadre d'interopérabilité des systèmes d'information de santé" (CI-SIS) publié par l'ASIP Santé, référentiel élaboré à partir d'un ensemble de ces profils. L’ASIP Santé joue plusieurs rôles au sein d’IHE : celui de contributeur aux profils élaborés par ces domaines, et celui de moniteur-contrôleur lors des sessions annuelles de tests d'interopérabilité organisées sur les continents nord-américain et européen. Ainsi, l'ASIP Santé intervient de bout en bout sur le processus de standardisation d'IHE : de la définition des besoins sur le plan international au déploiement à l'échelle nationale, en passant par les phases de tests au niveau continental. La phase de déploiement est stimulée par les grands projets nationaux portés par l’agence tels que le Dossier Médical Personnel. Les spécifications du DMP s'appuient sur le CI-SIS tant au niveau de son infrastructure technique que des documents qui le composent.

L’ASIP Santé a accueilli en tout 44 participants, en majorité des médecins et des ingénieurs, venus des USA, du Canada, de l’Italie, de l’Autriche et du Japon, pour les réunions de trois des quatre comités que l’agence sponsorise, à savoir :
  1. Le comité « Information Technology Infrastructure » (ITI), qui travaille sur l'infrastructure technique nécessaire au partage et à l'échange des données de santé. Les réunions du 6 au 9 mars de ce comité ont notamment progressé sur la définition d'un nouveau profil "Mobile Health Devices", qui a pour but de spécifier les accès « XDS light » pour les dispositifs portables, dont les tablettes. En outre, les travaux ont porté sur la re-documentation complète du profil IHE « XDS » (métadonnées) afin de le rendre plus détaillé et plus clair. Ces travaux reprennent dans leur totalité ceux de l’ASIP Santé ("Utilisation d'XDS.b en France, explication des concepts, illustration des transactions") qui ont d'ailleurs été présentés au groupe lors de cette réunion. Ce comité technique a également souligné son intérêt pour la traduction en anglais de la version 1.0 des volets de fondement du CI-SIS, qui sera fournie prochainement.
  2. Le comité « Patient Care Coordination » (PCC), concerne la standardisation du contenu des documents de coordination sanitaire. Le groupe de travail a notamment abouti à la définition des profils appliquant le profil XDW de description et de contrôle des processus au télémonitoring, à la prescription d'examens ou de consultations et aux réunions de concertation pluridisciplinaires.
  3. Le comité Quality, Research and Public Health (QRHP), axé sur l’informatisation des processus qualité et organisationnels de coordination des soins, a travaillé sur une reprise du volet "Carnet de santé de l'enfant" (CSE) du CI-SIS pour la spécification de l'extension française du profil Mother and Child Health (MCH), qui concerne la période de la périnatalité.
A noter que les réunions des 3 comités ont été relayées simultanément en web-conference dans le monde entier, permettant à d’autres participants d’interagir.

La réunion du quatrième comité « Laboratory » (LAB) se déroulera du 29 au 31 mai 2012 dans les locaux de l'ASIP Santé. Ce comité élabore les profils propres au domaine de la biologie médicale, tant au niveau des processus (prescription, exécution, prélèvements, etc.) qu'au niveau de la structuration des contenus. En particulier, le profil XD-LAB définissant la structure et la sémantique d'un compte rendu de biologie dématérialisé, fait partie du CI-SIS.

Ces réunions de comités IHE organisées en France par l’ASIP Santé ont été très appréciées par tous les participants, qui ont tenu à remercier les représentants de l'ASIP Santé pour la qualité des travaux et l'organisation à la fois rigoureuse et conviviale de ces réunions. Ces bonnes conditions leur ont permis d’optimiser au mieux cette semaine de rencontres pour la poursuite de leurs travaux.