Une nouvelle gouvernance pour la e-santé en Europe

Politique publique | 18 juin 2010
L’Union européenne a décidé d’organiser la gouvernance de la e-santé en Europe. Lors du Conseil de l’UE du 1er décembre 2009, les ministres de la Santé (sous présidence suédoise de l’Union européenne) ont conclu sur l’importance de la e-santé à l’échelle de l’Europe.
Et lors de la conférence eHealth de Barcelone en mars 2010, les ministres et secrétaires d’État des 27 pays de l’Union européenne (et quatre autres États associés) ont adopté la déclaration : « European co-operation on eHealth ».
Celle-ci vise à organiser le développement de la e-santé en Europe et met en avant cinq points clés :
  1. l’engagement politique et stratégique,
  2. la mise en place de l’espace de confiance,
  3. l’encadrement réglementaire,
  4. la protection des données médicales à caractère personnel 
  5. le travail sur l’interopérabilité et la coopération entre les acteurs.
     
La décision politique étant prise, un coordinateur européen (Dr Clemens Martin Auer, directeur général du ministère de la Santé autrichien) a été nommé pour mettre en place une organisation adaptée.