Le Big Bang Santé du Figaro

Jeudi, Octobre 26, 2017
Maison de la Chimie, Paris
 
Le second Big Bang Santé du Figaro est organisé le 26 octobre 2017 à la Maison de la Chimie, à Paris.

Les 4 grands thèmes de la journée :

Le Big Bang du génome : 
Grâce à la puissance de calculs des ordinateurs, il est possible de séquencer son ADN pour moins de 1000 euros et probablement moins de 100 euros avant cinq ans. De même, il est possible de s'offrir le couteau suisse de la génétique pour quelques centaines d'euros et de couper et recomposer l'ADN. Voici le temps des OGM humains. Pas de doute la révolution du génome est en cours et s'accélère. Elle ouvre la voie à la médecine prédictive, à l'éradication de certaines maladies. Ce Big Bang du génome est porteur d'espoir, mais il suscite également d'immenses inquiétudes. Avec la démocratisation de la manipulation génétique, ne va-t-on pas modifier des espèces ? Ne prépare-t-on une société eugéniste qui ressemblerait à celle du film d'anticipation Bienvenue à Gattaca ? Et que se passera-t-il si Crispr Cas-9, le fameux couteau suisse de la génétique, tombe aux mains de terroristes ? Le scénario est pris très au sérieux au plus niveau de la défense nationale en France.


Le Big Bang du e-patient : 
L'utilisation des nouvelles technologies est en train de révolutionner la relation entre les patients et le monde médical. Internet et le big data permettent en effet de collecter, de trier et de croiser beaucoup de données utiles pour améliorer l'accès à l'information médicale. La collecte et le traitement d'informations (taux de mortalité, délais, maladies nosocomiales...) alimentent des bases qui aident à la décision. Cette transparence, déjà à l'œuvre aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, est précieuse pour choisir un médecin, l'hôpital ou une clinique dans laquelle on va se faire opérer. Le numérique rééquilibre la relation entre les patients et les médecins. Une évolution qui n'est pas du goût de tous les praticiens. Mais peuvent-ils s'opposer à une telle évolution ?

Le Big Bang des robots : 
Attention robots ! Ils sont partout dans le milieu médical… et prennent de plus en plus de place en médecine. Ils assistent les chirurgiens lors des interventions en réalisant des "gestes" avec plus de précision que les plus grands professeurs de médecine. D'autres, hyper miniaturisés, circulent à l'intérieur même du corps humain pour réaliser des interventions chirurgicales. Dans les couloirs de certains hôpitaux, des chariots automatiques passent de chambre en chambre pour livrer des médicaments ou apporter des plateaux repas… Dans les maisons de retraite et plus encore chez les plus âgés qui restent à domicile, on parle de robots de compagnie. Ils portent des plateaux, surveillent les malades et peuvent alerter les secours en cas de problème. La combinaison du numérique, des machines et de l'intelligence artificielle révolutionne l'industrie de la santé. Reste à savoir jusqu'où.

Le Big Bang de l'innovation :
Innover dans la santé est une nécessité. Comment les laboratoires, à l'aune de l'arrivée massive des biotech et des grands bouleversements du monde des génériques ou des biosimilaires, changent leurs pratiques en matière d'innovation pour faire toujours mieux ? Comment favoriser l'innovation publique fondamentale et surtout créer les passerelles nécessaires avec l'univers des start-up, si foisonnant ? La politique d'innovation dans la santé publique et la recherche fondamentale ou appliquée est profondément bouleversée par le numérique, qui change complètement la manière d'aborder les nouveaux développements. Il s'agit de reconstruire un nouvel écosystème de partenariats entre start-up, monde académique, recherche publique et privée.
Agenda taxonomy: