Le service DMP se développe selon le calendrier annoncé

Communiqué de Presse | 14 déc. 2010
Paris, le 14 décembre 2010 – Respectant le planning du projet annoncé en 2009 par son directeur, Jean-Yves Robin, l’ASIP Santé confirme la mise en production du DMP (dossier médical personnel) à partir du 16 décembre 2010. Afin de stabiliser le système et de procéder à quelques tests en situation réelle, un nombre restreint de professionnels de santé sera sollicité dans les régions expérimentatrices pour créer les premiers DMP avec l’accord des patients concernés. Des documents d’information seront mis à disposition des professionnels et des patients.
Le 2 décembre 2010, la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) a autorisé la mise en œuvre des applications nécessaires au déploiement du DMP, actant en particulier des conditions de sécurité retenues et des mesures prévues pour assurer le respect des droits de la personne. L’expression du consentement du patient dans le DMP sera formalisée par la remise d’un document.

Le 13 décembre 2010, après la publication par l’ASIP Santé d’un Cadre national d’interopérabilité des systèmes d’information de santé, les éditeurs Cegedim, Axilog et Imagine Editions ont été homologués « DMP compatibles », ce qui atteste de l’émergence d’un nouveau modèle pour l’informatique de santé en France. Ces éditeurs disposent donc désormais de solutions applicatives permettant aux professionnels de santé d’accéder directement, grâce à un simple clic, au système DMP. Ces premières versions seront complétées dans les prochaines semaines avec de nouvelles fonctionnalités. Une centaine d’autres éditeurs s’est inscrite dans ce processus.

En lien avec les maîtrises d’ouvrages régionales concernées, les premiers tests terrain du DMP national vont démarrer dans les prochains jours.

Le mercredi 5 janvier 2011, la Conférence de l’ASIP Santé sera ainsi l’occasion d’annoncer les prochaines étapes du projet DMP qui doit apporter un concours attendu à la coordination des soins et à l’accès des patients à leurs données de santé.

Documents associés:
Fichiers attachésTaille
Télécharger le communiqué de presse92.43 KB