L’ANAP publie les résultats de son étude sur 25 projets de télémédecine passés à la loupe

Télémédecine | 10 May 2012
A l’occasion de la journée nationale sur la télémédecine qu’elle organise aujourd’hui, l’Agence Nationale d’Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux (ANAP) publie un guide qui répertorie et analyse 25 projets de télémédecine matures, afin d’en tirer des enseignements utiles au développement de projets futurs.
La télémédecine constitue l’une des réponses majeures aux nombreux défis démographiques, économiques et épidémiologiques auxquels le système de santé fait face aujourd’hui. Les pouvoirs publics ont déjà clairement identifié cet enjeu, et l’ont placé au cœur des décisions stratégiques de ces dernières années, telles que la loi « Hôpital, patients, santé, territoires » (HPST) de 2009, le décret télémédecine d’octobre 2010, ou les multiples appels à projets visant à soutenir le développement opérationnel de l'activité.

La jeunesse des décrets en témoigne, la Télémédecine est une activité en construction. Dans ce champ qui reste encore pour beaucoup à défricher, les projets ayant acquis une certaine maturité se font rares, et la difficulté pour les porteurs de projets réside alors dans le manque de retours d’expérience de terrain leur permettant de fixer des jalons opérationnels. 

C’est précisément pour répondre à ce besoin que l’ANAP publie une étude qui répertorie et analyse 25 projets de télémédecine matures, afin d’en tirer des enseignements utiles au développement de projets futurs ou moins avancés. 

Destiné aux porteurs de projet télémédecine et aux Agences régionales de santé (ARS), ce document a pour ambition de les aider à consolider des organisations de télémédecine existantes ou à mettre en place de nouveaux projets, en portant une attention particulière au projet médical, aux aspects organisationnels, techniques, juridiques, financiers, aux ressources humaines, à la gouvernance, à la gestion de projet et à l’évaluation, et déclinés en fonction des priorités nationales.

L’analyse met en évidence des situations très diverses, liées à la maturité des organisations. Toutefois, le document identifie 5 facteurs clés de succès : un projet médical répondant à un besoin, un portage médical fort soutenu par un coordonnateur, une organisation adaptée et protocolisée, des nouvelles compétences à évaluer et un modèle économique construit. 

Il vise également à favoriser la mise en œuvre du Plan national de déploiement de la télémédecine, mis au point par la Direction générale de l’offre de soins (DGOS). 

Publié à l’occasion de la journée nationale organisée aujourd’hui par l’ANAP sur la télémédecine, intitulée « La Télémédecine en action : retour d'expériences de 25 projets opérationnels pour aider au déploiement national », le document est également disponible en téléchargement sur le site de l'ANAP. 

Source: ANAP