Les clés pour comprendre le label e-santé

Labellisation Article | 31 Mar 2016
Contenu
  1. Un repère simple et clair sur les garanties apportées par les logiciels pluriprofessionnels pouvant être utilisés dans les maisons et centres de santé
     
  2. Un label qui évolue pour mieux répondre à vos besoins

1. Un repère simple et clair sur les garanties apportées par les logiciels pluriprofessionnels pouvant être utilisés dans les maisons et centres de santé


Le développement rapide ces dernières années du nombre de structures d’exercice coordonné s’est traduit, entre autres choses, par une multiplication des projets d’informatisation au sein de ces entités avec l’acquisition et le déploiement de logiciels adaptés à l’exercice pluriprofessionnel dans ces nouvelles structures, en remplacement des logiciels individuels utilisés par les professionnels préalablement.

Cette croissance forte de la demande s’est logiquement accompagnée d’une structuration et d’une maturation progressive de l’offre correspondante. Elle a permis d’identifier les nouvelles fonctionnalités nécessaires pour constituer, à partir des solutions existantes sur le marché des logiciels de gestion de cabinet ou de centres de santé, une offre adaptée à ces nouveaux modes d’organisation.

Dans ce contexte et afin d’éclairer ces structures pour le choix de leur système d’information mutualisé, l’ASIP Santé a mis en place en 2012 le label « e-santé Logiciel Maisons et Centres de santé », fondé notamment sur les enseignements d’une étude menée sur le système d’information des maisons, pôles et centres de santé polyvalents.

La reconnaissance du droit d’utiliser ce label est formalisée par la signature d’une convention entre l’ASIP Santé et l’éditeur : le label atteste que la solution logicielle est conforme au référentiel fonctionnel en vigueur à la date de labellisation.

Dans un secteur en pleine évolution, le label « e-santé Logiciel Maisons et Centres de santé » vise à fournir aux professionnels de santé exerçant au sein de structures d’exercice coordonné un repère simple et clair sur les garanties apportées par une solution donnée. Il répond ainsi à une double finalité :
 
 
 

 

2. Un label qui évolue pour mieux répondre à vos besoins


Sur la base d’une étude complémentaire et d’une concertation basées sur les retours d’expérience de l’ensemble des acteurs concernés et le recueil de leurs besoins [1]le label e-santé évolue en 2016 avec une nouvelle version du référentiel fonctionnel de labellisation.

Cette nouvelle version capitalise sur le premier palier de maturité atteint par les solutions du marché et va plus loin dans le niveau d’exigences en prenant en compte les attentes complémentaires ou non satisfaites des professionnels de santé dans la première version du label e-santé. Elle s’appuie sur l’expérience acquise pour améliorer le dispositif à travers des exigences fonctionnelles plus précises et explicites pour les éditeurs et une meilleure lisibilité des fonctionnalités pour les professionnels de santé grâce notamment à une classification des fonctions offertes par grandes familles :
  • fonctions indispensables à l’exercice individuel de chaque professionnel de la structure ;
  • fonctions nécessaires à la coordination pluriprofessionnelle au sein de la structure ;
  • fonctions nécessaires au pilotage de l’activité ;
  • fonctions de gestion de la structure proprement dite.
     

Pour aller plus loin :


[1] En 2014, la DSS (direction de la Sécurité sociale) et la DGOS ont confié à l’ASIP Santé la réalisation d’une étude visant la mise à jour du référentiel fonctionnel de labellisation au regard des attentes des professionnels