Télémédecine : les préconisations de l’Ordre des médecins

Télémédecine | 21 avr. 2010
Pour le conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM), les médecins apparaissent comme les premiers bénéficiaires de la télémédecine. Acteurs de terrain de la médecine de demain, ils seront en charge de mettre en œuvre les applications concrètes offertes par les technologies de l’information et de la communication (TIC) afin d’améliorer l’accès aux soins, par une meilleure coordination et par un accroissement de la qualité de l’expertise médicale. 
 
Dans cette optique, le CNOM a publié, en janvier 2009, un livre blanc sur la télémédecine. Le CNOM y développe son analyse et ses recommandations sur ce nouveau mode de pratique de la médecine et y précise les conditions nécessaires pour garantir la qualité de la médecine et le respect des droits des patients. 
 
Une diversité et une pluralité de problématiques fondamentales sont abordées dans ce rapport sous l’angle de la déontologie pour aboutir, dans leur résolution, à des préconisations concrètes et argumentées.