Deuxième édition de la journée régionale des systèmes d’information partagés et de la télémédecine en Bretagne

Bretagne | 06 août 2012
La 2e journée régionale des systèmes d’information partagés et de la télémédecine, organisée par  l’Agence Régionale de Santé (ARS) de Bretagne, s’est tenue le 29 juin dernier à la Chambre des métiers et de l’artisanat de Rennes. Réunissant professionnels de santé et acteurs sanitaires, cette rencontre a permis notamment de faire un premier bilan du déploiement du DMP dans cette région désormais soutenue par l’ASIP Santé.
Environ 140 participants ont assisté à cette 2ème journée  afin d’échanger sur les initiatives qu’accompagne d’ores et déjà l’ARS : le dossier médical personnel, la téléimagerie, la régulation des admissions en soins de suite et réadaptation, la sécurité des systèmes d’information et la télécardiologie.

Dans son introduction, le directeur général de l’ARS, Alain Gautron, a rappelé que cinq objectifs prioritaires parmi les 15 que compte le Plan régional de santé de l’ARS concernent la e-santé : le déploiement du Dossier Médical Personnel (DMP) et de la messagerie sécurisée bien sûr, mais aussi l’efficience des systèmes d’information des urgences et des SAMU, la généralisation du projet ORIS de régulation des flux des patients entre les structures de court séjour et les structures de suivi de soins et de rééducation ; la prise en charge des AVC par la téléimagerie ; le suivi des pathologies chroniques par la télésurveillance et enfin le développement de la télémédecine dans les territoires insulaires et dans les établissements pénitenciers.

Ces objectifs ont guidé l’élaboration du plan régional de télémédecine et des systèmes d’information partagés, feuille de route à cinq ans pour professionnaliser les projets de e-santé et dépasser le stade de l’expérimentation.

La dynamique semble déjà bien engagée, à l’image du déploiement du DMP : depuis la précédente édition de la journée régionale consacrée aux systèmes d’information de santé il y a un an, 5 établissements ont été « connectés » au DMP et 1800 dossiers ont été créés dans la région. A l’occasion de ce bilan animé par Claire LENAIN, chargé de mission au sein de l’ASIP Santé, Le Centre Hospitalier de Ploërmel a témoigné de la mise en place du projet "DMP en établissement". En effet, le centre de Ploërmel a été sélectionné avec 32 autres établissements par l’ASIP Santé en décembre dernier pour bénéficier d’un appui financier et organisationnel à la mise en place du service.

Plusieurs acteurs de santé ont poursuivi la matinée sur le projet « Déploiement du DMP en région » avec une vidéo illustrant concrètement les atouts du DMP à toutes les étapes du parcours de soin. La  vidéo a été particulièrement bien accueillie par les participants, qui y ont vu un excellent support de vulgarisation permettant de saisir rapidement les avantages du DMP.

La journée s’est poursuivie avec les présentation du projet ORIS, outil de régulation des admissions en soins de suite et réadaptation, de la politique régionale de sécurité pour les systèmes d’information de santé, ainsi que deux projets régionaux de télémédecine, en télécardiologie et téléimagerie.

A souligner que contrairement à la précédente édition, tous les projets présentés étaient bretons, et non des appels à témoignage des autres régions, témoignant d’une certaine maturité acquise par les projets de l’Espace Numérique Régional de Santé (ENRS), ainsi qu’un réel enthousiasme des professionnels de santé de la région pour le développement de la e-santé.

Toutes les informations sur la journée, ainsi que les vidéos présentées sont disponibles sur la page dédiée du site de l’ARS Bretagne.