DMP et logiciel professionnel: trois questions aux Dr Éric Henry, médecin généraliste à Auray

Bretagne | 05 oct. 2012
Le docteur Eric Henry, médecin généraliste à Auray dans le Morbihan, utilise le DMP dans sa pratique quotidienne à travers un logiciel professionnel compatible. Il revient pour nous sur le logiciel qu'il utiliser pour y accéder.  

Le logiciel professionnel que vous utilisez est-il DMP-compatible?
Depuis le mois d’avril dernier, j’utilise la version 4 du logiciel AxiSanté qui est compatible avec le DMP. Après quelques bugs au début, il fonctionne aujourd’hui très bien et, à l’exception de deux ou trois cas isolés, tous mes patients adultes, soit près de 500, ont accepté que je leur créé un DMP.

Est-ce mieux que d’accéder au DMP par le Web ?
La voie du Web n’est qu’une solution de dépannage, car elle n’est pas très ludique. Je n’ai pas l’intention de m’en servir, n’étant pas très familiarisé avec l’informatique et son approche étant fastidieuse. Je préfère nettement la solution intégrée dans mon logiciel métier, plus facile et rapide à utiliser. Créer et alimenter un DMP me prend 1 minute, au maximum.

Qu’attendez-vous des éditeurs de logiciels médicaux et plus spécialement sur votre région ?
D’une manière générale, j’attends surtout qu’ils soient plus prompts à intervenir lorsqu’on s’adresse à eux et qu’ils répondent à nos besoins. En effet, actuellement, en Bretagne, l’assistance que l'on pourrait attendre de tous les éditeurs n'est pas à la hauteur de l'enjeu du DMP. Pour certains, il faut attendre plus de trois mois entre la demande de compatibilité et la réelle activation. Heureusement, mon éditeur a accepté de jouer le jeu. Nous espérons que les autres éditeurs réagiront rapidement.



Propos extraits de la newsletter DMP Actu n° 6, août 2012

Region: