La région Centre à l’heure du DMP

Centre | 31 janv. 2012
La dernière Journée régionale des systèmes d’information de santé, organisé à Blois par l’ARS de la région Centre et le GCS Télésanté Centre, a été l’occasion d’évoquer le bilan et les perspectives du déploiement du Dossier Médical Personnel (DMP) au niveau local. Dans une région durement touchée par la désertification médicale, tous les acteurs se mobilisent progressivement autour du développement de l’outil.


Lors de cette réunion, destinée à tout acteur local intéressé par le développement de la e-santé, Monsieur Didier LESECHE, chef de projet DMP au GCS Télésanté Centre, a présenté un bilan des actions réalisées pour assurer le bon développement du DMP, un an après son lancement.

Forte de quatre établissements pilotes dans ce domaine, que sont les Centre Hospitaliers de Bourges, Chartres, Issoudun et la polyclinique de Blois, la région Centre est pionnière en France sur le déploiement de cet outil de coordination entre professionnels de santé de différentes spécialités.
Devenu aujourd’hui une réalité, le DMP représente une solution bienvenue dans une région où la densité de médecins généralistes est de 0,92 pour 1.000 habitants, la classant en dernière position au niveau national.

Les actions du GCS sont centrées sur divers objectifs coordonnés : l’information, la formation et la communication, tout d’abord, qui s’est traduite en 2011 par la mise en place et l’animation d’un réseau d’ambassadeurs, la sollicitation des médias locaux et l’organisation de sessions de formation pour les libéraux. Un autre axe vise à identifier et développer de nouveaux usages du DMP, notamment en radiologie, et en médecine d’urgence (avec les SAMU et leurs logiciels de régulation)
Enfin, un dernier axe vise tout particulièrement l’appropriation du DMP par les personnels d’établissements de santé. Ce travail a donné lieu à l’organisation de show room, de cycles de formation, et à un rapprochement avec les Commission Médicales des établissements.

Comptant aujourd’hui un peu plus de 1000 DMP ouverts dans la région, le GCS Télésanté Centre table sur 10 000 de plus dans six mois. Mais au-delà des chiffres, ce travail a  permis de mettre en place un vrai réseau de soins coordonnés pour fluidifier la prise en charge des patients. Une vraie réussite, de bonne augure pour l’avenir !
 

Region: