Projet iMad : 2èmes Rencontres régionales pour faire le point sur le déploiement en Lorraine

Lorraine | 28 nov. 2012
  
Le mercredi 14 novembre 2012, près d'une centaine de professionnels de santé lorrains se sont retrouvés à la Faculté de Médecine de Nancy, à l'occasion des 2èmes Rencontres Régionales iMad, cet outil informatique permettant de gérer les admissions de patients des services MCO (Médecine / Chirurgie / Obstétrique) vers les établissements SSR (Soins de Suite et de Réadaptation). Un évènement organisé conjointement par Télésanté Lorraine et par l'Agence Régionale de Santé (ARS) de Lorraine, pour faire un point d'étape sur le déploiement du projet dans leur établissement.

L'objectif de cette rencontre, ouverte par Jean-François Bénévise, Directeur Général de l’ARS de Lorraine, était d'aborder l'avancée du projet, de revenir sur les évènements majeurs du déploiement, de découvrir les témoignages de professionnels, et de mettre en avant les réussites et les difficultés rencontres.

En effet, après une année de tests et d'expérimentations, cette plateforme web baptisée iMad (pour Internet Medical Admissions ou Gestion des demandes d'admission médicales par Internet), poursuit sa phase d'installation progressive démarrée en mars 2012 dans les établissements de santé lorrains. Ce service a pour objectif de faciliter la gestion quotidienne de demandes d’admission des patients de services MCO pour leur transfert vers les établissements SSR. Ce projet piloté et financé par l'ARS de Lorraine est mise en œuvre par Télésanté Lorraine.

Ce fut donc l’occasion, pour toute l’équipe projet iMad, de faire un point précis sur le déploiement. Les chiffres évoqués traduisent la progression constante des usages, et montrent qu'iMad s'ancre de plus en plus dans le paysage sanitaire lorrain. Rappelons qu'en octobre 2012, plus de 1800 demandes d'admission en SSR ont été envoyées via iMad.

Plusieurs établissements se sont portés volontaires afin d'expliquer aux personnes présentes la méthodologie de déploiement appliquée au sein de leur établissement : l'hôpital Lemire de St-Avold, la Clinique Jeanne d'Arc de Lunéville, le CHI Emile Durkheim d'Epinal/Golbey et le pôle Gériatrie du CHU de Nancy. Tous ont relevé l'importance de s'approprier le nouveau logiciel en interne, d'anticiper les nouvelles organisations de travail dans les services, et d'impliquer fortement les directions d'établissements. 

Télésanté Lorraine et l'ARS de Lorraine ont également abordé les perspectives liées au projet iMad. Citons entre autres, l'intégration de l'HAD dans iMad dès 2013, la création de pôles de coordination territoriale afin d'accompagner les établissements dans l'"après-déploiement iMad". Plusieurs thématiques d'avenir ont également été abordées, comme l'ouverture d'iMad à la médecine libérale et la connexion possible avec d'autres logiciels de gestion des admissions. 

En conclusion, Dominique Osselin , représentant la DGOS (Direction Générale de l’Offre de Soins, Ministère des Affaires sociales et de la Santé), Stéphanie Geyer, chef du département des établissements de santé à l'ARS Lorraine, et Christian Badinier, directeur de Télésanté Lorraine, ont tenu à rappeler qu'iMad s'inscrivait dans une dynamique collective territoriale, régionale et nationale, qu'il fallait continuer de promouvoir. 


Region: