Modèle des objets de santé (MOS) et nomenclatures associées

​MOS | 04 févr. 2016

Un modèle des objets de santé pour favoriser l’interopérabilité entre systèmes d’information


L’ASIP Santé assure la maîtrise d’ouvrage de plusieurs systèmes d’information (systèmes CPS, RPPS, MSSSanté, ANRCP*, etc.), manipulant ou gérant des données associées aux professionnels de santé et indispensables pour le partage et l’échange des données de santé.

Pour réduire les différences entre l’ensemble des systèmes qu’elle gère et participer à l’effort d’urbanisation sectorielle, l’ASIP Santé a décidé de décrire de façon homogène et neutre vis-à-vis des technologies, les informations traitées dans ces référentiels. Le modèle des objets de santé (MOS) renferme cette description commune et mutualisée, permettant à chacun de partager la même compréhension de l’objet manipulé indépendamment du référentiel d’où provient cette information.
 

Une construction progressive, mise en partage avec les acteurs de secteur santé et médico-social


Mi-2013, l’ASIP Santé a publié une première version de nomenclatures des acteurs de santé (NAS) et le modèle de données de ces acteurs enregistrés dans le RPPS.
Durant deux ans, ces travaux ont été enrichis au sein de l’ASIP Santé avec les Autorités d’enregistrement du RPPS et dans le cadre de projets, notamment celui portant sur les échanges entre Répertoires opérationnels des ressources (ROR). Ces travaux ont abouti à la construction d’une première version du MOS comprenant la description des objets suivants : professionnels de santé, structures, organisations internes des établissements, dispositifs d’authentification attribués aux personnes physiques et morales, accords, objets communs aux domaines (adresses, etc.).

Pour permettre son partage avec la communauté des acteurs du secteur de la santé et du médico-social, l’ASIP Santé publie ce modèle sous deux formats (PDF et HTML) et propose aux personnes intéressées de formuler leurs commentaires sur la fiche mise à disposition (voir Documents associés), à envoyer à l'adresse suivante: MOS@sante.gouv.fr

L’ASIP Santé publiera dans les prochains mois, l’ensemble des nomenclatures associées (nomenclatures des objets de santé - NOS), une fois finalisés, les travaux portant sur l'inventaire de ces nomenclatures et d'identification de leurs consommateurs. Dans cette attente, le lien sur les nomenclatures référencées dans la NAS reste actif.

En fonction de l’intérêt porté par la communauté, le MOS et ses nomenclatures associées pourront s’intégrer dans la gouvernance du CI SIS.
 

Bénéfices pour la communauté


Le MOS et les nomenclatures associées fournissent la description conceptuelle sur laquelle s’appuient les spécifications des volets du CI-SIS. Ils font partie de la sémantique de la santé, non médicale.
Ils ont pour objectif de favoriser l’interopérabilité native des applications les utilisant, en centralisant dans une documentation de référence unique, les mêmes définitions, nommages, structures et codage de l’information pour:
  • permettre à chacun de partager la même définition de l’information quel que soit le référentiel d’où provient cette information;
  • mutualiser et réduire les efforts lors de la phase de spécifications fonctionnelles générales, au moment de l’analyse et de la conception d’un système, d’une application ou d’un échange en réutilisant les composants du MOS (selon les techniques de modélisation UML), en suivant la méthode d'élaboration des spécifications fonctionnelles des échanges;
  • assurer la cohérence avec les applications et systèmes externes et favoriser ainsi leur interopérabilité;
  • garder la neutralité par rapport à la syntaxe des échanges entre SIS (standard IHE, etc.) décrits dans le CI-SIS.
(*):       CPS:        Carte de professionnel de santé
            RPPS:     Répertoire partagé des professionnels de santé
            MSSanté:       Messagerie sécurisée de santé
            ANRCP:  Annuaire de concertation pluridisciplinaire (en cancérologie)

 

Méthode d'élaboration des spécifications fonctionnelles des échanges


Cette méthode est à destination des maîtrises d'ouvrages et maîtrises d'œuvre en charge d'un projet comportant des interactions entre SIS partenaires. Elle couvre seulement les exigences fonctionnelles liées aux échanges. Elle ne prend pas en compte les exigences non fonctionnelles telles que les volumes, la fréquence et les aspects de sécurité de ces échanges. Elle ne couvre pas l’architecture de la solution (intégration dans le système d’information, technologies utilisées), ni son implémentation (développement, tests, etc.).

Son but est d'aider à:
  • identifier ces interactions et à les décrire sous la forme de processus métier en incluant les partenaires qui interagissent, acteurs de ces processus;
  • identifier, au sein de chaque processus, les échanges de données entre ces partenaires et décrire sémantiquement les informations ainsi que les nomenclatures véhiculées dans ces flux, en réutilisant les composants mutualisés du modèle des objets de santé (MOS).

Les modèles de données de ces flux sont neutres de toute syntaxe; ils sont ensuite transformés dans la syntaxe choisie par le projet ou imposée par le contexte. Cette syntaxe peut faire partie des standards du CI-SIS
 
Services: