Faciliter la circulation et le partage de l’information entre les acteurs de santé

Points de vue | 14 mars 2012
Points de vue de Laurent Habert, directeur général de l’ARS d’Alsace.

L’ARS d’Alsace considère que les systèmes d’information sont porteurs d’améliorations
essentielles dans la sécurité, la qualité et l’organisation des services de santé. Faciliter la circulation et le partage de l’information entre les acteurs de santé fait partie des 15 priorités d’action que fixe le projet régional de santé (PRS) pour les cinq prochaines années. La stratégie de l’agence s’inscrit en cohérence avec celle portée par l’ASIP Santé au niveau national.

Nos objectifs sont les suivants :

Faciliter les coopérations à l’échelle du territoire

Trois grands outils de la e-santé vont permettre ces coopérations. Le premier est le DMP, pour le déploiement duquel l’Alsace est région pilote, avec environ 15 000 dossiers créés en 2011. Le deuxième est la télémédecine : les objectifs régionaux ciblent particulièrement certains des ses usages (télé-AVC, réseau régional de télé-imagerie, téléconsultation en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes [Ehpad], etc.). Le troisième est le répertoire opérationnel des ressources, système d’information permettant l’organisation des coopérations opérationnelles sur un territoire de santé.

Le groupement de coopération sanitaire (GCS) e-santé Alsace est le porteur principal de ces projets en région Alsace.

Favoriser l’efficiencede la gestion des acteurs
L’objectif est de paracheverl’informatisation de l’ensemble des services de production de soinsdans les établissements de santé et de déployer progressivement une offre de services répondant aux besoins des établissements médico-sociaux : dans le cadre du projet « émergence », plusieurs pistes prioritaires d’action ont pu être identifiées, notamment le déploiement d’une bureautique de santé DMP-compatible, l’accès à des applications de télémédecine et la mise en oeuvre d’outils d’orientation des personnes prises en charge mettant en regard le besoin et l’offre disponible.

Prendre appui sur l’infrastructure de télécommunications en région Alsace

Bien que la région soit une des mieux desservies en réseaux sans fil, en haut débit et en très haut débit, il s’agit de s’assurer que chaque projet aura à disposition les infrastructures dont il a besoin, en particulier avec le dédoublement des moyens d’accès aux services à haute criticité.

Mettre les systèmes d’information en santé au service de l’information du public et de la formation des professionnels

L’ambition est de mettre à la disposition du grand public des outils d’information (portail) mais également des supports d’actions de santé publique dans les domaines de l’éducation thérapeutique et de la prévention. Elle est également d’informer et de former les professionnels, de permettre l’échange  d’information et de pratiques au sein descommunautés soignantes et aidantes, de faciliter la formation à distance des professionnels.

A propos de…

L’ARS d’Alsace a été créée le 1er avril 2010. Chargée du pilotage régional du système de santé, elle réunit des compétences issues des services de l’état et de l’assurance maladie en matière de veille et sécurité sanitaire, protection et promotion de la santé, et organisation des soins dans les secteurs hospitalier, ambulatoire et médico-social.

Extrait du Rapport d'Activité 2011 de l'ASIP Santé.