17/09/2020

Mise en service de la version de l’outil convergence destinée aux industriels du secteur santé et médico-social

Photo_interopérabilité

Les industriels disposent dorénavant de l’outil convergence pour mesurer leur conformité à la doctrine technique. Mise en ligne sur : https://convergence.esante.gouv.fr/, cette nouvelle version de l’outil convergence à destination des industriels du secteur santé et médico-social évalue les solutions, services et dispositifs à la doctrine technique du numérique en santé. Outil pratique, pédagogique et auto-déclaratif, il permet aux industriels de mieux définir leur trajectoire de convergence. 
Dans un souci de transparence, les résultats seront rendus publics dès la fin d’année 2020.

Pourquoi utiliser l’Outil convergence ?

S’inscrire dans la démarche de complétion de l’outil convergence et de publication des résultats est un gage de qualité pour l’industriel. Cela montre son engagement à s’inscrire dans la feuille de route du numérique en santé et rendre ses solutions, services et dispositifs conformes aux référentiels et services socles.
Cette étape deviendra à terme un pré-requis pour pouvoir recenser ses solutions dans l’Espace Numérique de Santé, elle sera d’ailleurs rendue prochainement obligatoire par arrêté.
Elle deviendra également une phase préliminaire pour d’autres outils d’évaluation de la conformité (médico-social,…).

Comment se connecter à l’Outil Convergence ?

Pour ouvrir un compte sur l’outil convergence, les industriels adhérents d’une fédération doivent tout d’abord se rapprocher de leur fédération qui leur fournira toutes les informations nécessaires. 
Pour les autres, l’adresse mail de contact à l’ANS est la suivante ans-support-convergence@esante.gouv.fr

Comment fonctionne l’Outil Convergence ?

L’outil se présente sous la forme de questionnaires permettant de positionner le niveau de maturité par rapport aux actions de la feuille de route du numérique en santé. On trouve un questionnaire global pour l’industriel et deux questionnaires pour chaque solution, service ou dispositif. L’un sur l’urbanisation, l’autre sur l’interopérabilité.
Une fois l’évaluation effectuée, une image à date de la conformité de la solution est proposée et une trajectoire est partagée pour fixer des objectifs par trimestre pour atteindre la cible de maturité.

Un webinaire est organisé le 24 septembre afin de présenter l’outil aux industriels. Il reste encore des places disponibles.

Construit à l’été 2019, cet outil a été testé dans un premier temps par trois régions : Ile-de-France, Occitanie et Grand Est. Il est à présent renseigné par tous les Groupements régionaux d’appui au développement de la e-santé (GRADeS).

Plusieurs industriels pilotes ont participé à des phases de test avant la mise en ligne de cette nouvelle version. Nous tenions à les remercier pour leur engagement, ce travail collectif est la clef de la réussite du numérique en santé.  

Les industriels pilotes : BERGER-LEVRAULT, CEGEDIM, CGM, CGTR, CONSULTAWAY, DEDALUS, DOCAPOSTE, DOCTOLIB, EVOLUCARE, HELLOCARE, JULIE SOLUTIONS, LIFEN, MEDECINDIRECT, MEDIAL, MEDIALIS, MIPIH, PHAST, PHARMAGEST, SYMARIS, VEGA, LOGICIEL

Les fédérations d’industriels et les représentants présents : ASINHPA, FEIMA, France Digitale, Health, Interop'Santé, LET, SFIL, SNITEM, Syntec Numérique, Tech in France, GIE SESAM-Vitale

En France, la e-santé, ça avance !

Contact RP : Julie Messier, 06 16 89 59 83 – julie.messier@sante.gouv.fr