Méthode d'élaboration des spécifications fonctionnelles des échanges

Nouvelle version disponible - Mai 2020

 

La vague actuelle de modernisation des systèmes d’information de santé (SIS) facilite les échanges d’information, sans pour autant nécessiter la refonte générale de ces systèmes. La voie privilégiée du progrès repose sur l’interopérabilité des systèmes d'information plutôt que sur leur homogénéité.

Une des réponses à l'interopérabilité des systèmes d'information est basée sur la dématérialisation harmonisée des échanges de données entre ces systèmes.

La méthode d'élaboration des spécifications fonctionnelles des échanges est à destination des maîtrises d'ouvrages et maîtrises d'œuvre en charge de l'étude d'un projet comportant des interactions entre SI partenaires.

Objectifs

A partir des exigences recueillies auprès des parties prenantes du métier, le but de la méthode est le suivant :

  • Identifier et décrire les processus métier collaboratifs en y incluant les partenaires qui interagissent, acteurs de ces processus;
  • Identifier et décrire, au sein de chaque processus, les flux échangés par ces partenaires;
  • Décrire les informations ainsi que les nomenclatures véhiculées dans les flux, en réutilisant les composants sémantiques d'un vocabulaire de base mutualisé, par exemple le modèle des objets de santé et les nomenclatures associées (MOS/NOS).

Caractéristiques principales de la méthode

Démarche MDA (Model Driven Architecture) appliquée à l’élaboration des spécifications fonctionnelles des échanges d’un processus métier collaboratif.

Modélisation par étape d’un processus métier collaboratif depuis son identification jusqu’à la description des informations échangées.

Etude sémantique indépendante de toute syntaxe à mettre en œuvre pour l’échange.

Déroulement de la méthode

Cette méthode est constituée d'étapes. Le résultat de chacune de ces étapes est consigné dans le dossier des spécifications fonctionnelles des échanges, le premier des trois livrable d’un volet du CI-SIS.

Ces étapes sont les suivantes:

  • Etape 0: Cadre juridique et orientations organisationnelles;
  • Etape 1: Organisation du contexte métier;
  • Etape 2: Définition des processus collaboratifs;
  • Etape 3: Description des processus collaboratifs et identification des flux;
  • Etape 4: Identification des concepts véhiculés dans les flux d'informations et correspondance avec les classes et attributs du MOS;
  • Etape 5: Modélisation des flux.

L'élaboration de ces étapes repose essentiellement sur la notation UML (Unified Modeling Language). La mise en application de cette méthode nécessite des connaissances de base dans les techniques de modélisation.

Place des spécifications fonctionnelles dans la constitution d’un volet du CI-SIS