Tour de France de la e-santé à Dole

Le film de la journée

Revivez la matinée en vidéo :

00:00:49 : Passage de témoins 
00:02:26 : Pascal Jobez, Chargé des politiques de santé et du handicap
00:04:38 : Françoise Tenenbaum, Région Bourgogne-Franche-Comté

00:09:00 : Ouverture de la journée par Pierre Pribile, Directeur Général de l’ARS Bourgogne-Franche-Comté

00:15:22 : Table ronde : Gouvernance et sécurité de l’écosystème numérique
00:29:56 :  Intervention de Cédric Duboudin, Directeur de la stratégie et de l’innovation - ARS 
00:50:33 : Intervention de Bertrand Le Rhun, Responsable département e-santé - ARS

1:05:51 : Table ronde : Quelle offre de services pour quels usages ? 
1:23:45 : Intervention de Michel Braïda, Sous-directeur coordination régionale GDR - Assurance Maladie BFC 
1:34:18 : Intervention de Gilles Nallet, Coordonnateur du réseau régional - Cancérologie BFC

2:00:06 : Table ronde : L’engagement des acteurs et le point de vue des usagers 
2:12:21 : Intervention de Bertrand Le Rhun, Responsable département e-santé - ARS
2:23:43 : Intervention de Philippe Flammarion, membre de France Asso Santé

2:50:15 : Conclusion

Retour sur l'étape de Dole  

Cette quatrième étape du Tour de France de la Santé Numérique s’est déroulée ce jeudi 26 septembre réunissant plus de 210 participants issus de l’ensemble de l’écosystème de la e-santé dans la salle Edgar Faure de la Mairie de Dole – ce lieu symbolique qui est la ville de naissance de Louis Pasteur comme l’a rappelé Dominique Pon.

Une matinée sous le signe d’un optimisme partagé pour faire avancer la e-Santé en France

Dr Pascal Jobez, médecin et adjoint au maire chargé de la santé a introduit cette matinée d’échanges suivi de Mme Françoise Tenenbaum, conseillère régionale déléguée à la Santé et de M. Pierre Pribile, directeur général de l’Agence Régionale de Santé Bourgogne-France Comté (ARS BFC). Ce fut véritablement l’occasion de manifester toute l’effervescence et le soutien de la région engagée dans cette transformation numérique sur leurs territoires. 

Au-delà des enjeux techniques, la nécessaire détermination a été confirmée par tous les acteurs pour entreprendre ensemble la réalisation du plan d’urbanisation décliné autour des cinq orientations majeures portées par la stratégie nationale. Au cours d’une première table ronde, les intervenants se sont emparés de la question cruciale des fondations de la santé numérique insistant collégialement sur les besoins d’une gouvernance nationale volontairement forte, d’une sécurisation avancée et d'une interopérabilité des systèmes d’information. 

Cette première table ronde a servi de point de départ à la présentation par Cédric Duboudin, directeur de la stratégie et de l’innovation de l’ARS BFC des démarches entreprises par la région en ce sens. Déclinant les dispositifs mis en place en région, l’accélération se poursuit par la création récente du GRADeS, le groupement régional d’appui au développement de la e-santé, présidé par Pascal Louis (président URPS Pharmaciens BFC) et dirigé par Nicolas Limoge. Bertrand Le Rhun, responsable département e-Santé, a poursuivi les échanges en mentionnant les chiffres clés d’un territoire acquis à la cause du numérique, conscient que la e-santé est un atout pour aboutir à une pratique coordonnée sur ces territoires.

Convaincus que les usages sont un levier majeur dans l’adhésion des acteurs et des usagers en faveur de la e-santé, les intervenants de la seconde table ronde ont pris le temps de discuter du déploiement des services socles et de la construction des plateformes numériques de santé qui vont accueillir les bouquets d’offres et de services dédiés aux professionnels et aux citoyens (orientations 3 et 4). Michaël Braïda, sous-directeur coordination régionale GDR – Assurance Maladie BFC, a ainsi pu présenter l'état du déploiement du DMP et des Messageries sécurisées de santé dans la région. Il a également été question du panorama des services mis en œuvre en région par Cédric Duboudin et de l’action de médiation engagée sur le terrain pour former les professionnels aux outils numériques comme l’a souligné Cédric Vollbrecht, infirmier référent eTICSS (PTA 58). Gilles Nallet en tant que coordonnateur du réseau régional de cancérologie BFC a pu dans le même temps illustrer les besoins concrets des professionnels de santé par un cas pratique avec le dossier communiquant de cancérologie (DCC).

l


A l’issue de cette matinale, une dernière séquence centrée sur le soutien à l’innovation et à l’engagement des acteurs (orientation 5 de la feuille de route) a fait émerger les attentes des professionnels de santé. Bertrand Le Rhun, a notamment mis en valeur la dynamique du projet eTICSS qui s’implante progressivement dans les usages. L’ergonomie ainsi que la facilité de navigation dans les outils sont fortement attendues comme l’a rappelé Dr Champeaux, médecin de la Maison de santé de Guillon (MSP). 

M. Flammarion, représentant des usagers ARUCAH, France Asso Santé, a partagé son optimisme pour l’avenir. Voyant dans le numérique une formidable opportunité d’accès aux soins, il n’a pas hésité à affirmer qu’il était aujourd’hui moins question de fracture numérique mais davantage d’une vigilance à l’idée de perdre la relation privilégiée qui se joue dans le colloque singulier du patient avec son médecin. L’accès direct du patient à ses données qui est désormais offert par l’outil numérique lui semble être une avancée déterminante qu’il s’agit de défendre tout comme l’égalité des soins sur l’ensemble des territoires face au risque de cloisonnement que génèrent les particularismes.

La conclusion unanimement saluée de Pierre Pribile et de Dominique Pon n’a pas manqué de renvoyer au devoir d’information et de participation à l’effort mutuel car « rien ne se fera sans l’implication de tous » !

La parole donnée aux acteurs l’après-midi à Seurre à la rencontre des professionnels sur le terrain
 
Le déroulement d’une consultation réelle de télémédecine a été présentée dans une maison de santé située à Seurre, mettant en avant les utilisateurs et leur interaction avec l’usager. Puis, l’après-midi s’est achevée par une démonstration de l’outil eTICSS /Globule lors de la visite des Hospices Civils de Beaune, site de Seurre.

Cette quatrième étape du Tour de France de la santé numérique marque une nouvelle fois tout l’engouement des acteurs de l’écosystème de la e-santé qui se préparent à édifier cette construction commune.
 

twitter Vous pouvez revivre le live tweet.

Rendez-vous pour la prochaine et cinquième étape qui aura lieu en Occitanie le jeudi 3 octobre!