Tour de France de la e-santé à Rennes

Le film de la journée

Revivez la matinée en vidéo :

Retour sur l’étape de Rennes

Initiée par une matinée d’échanges et de discussions dans la Maison des associations de Rennes, cette troisième étape du Tour de France de la santé numérique a fait une nouvelle fois salle comble en réunissant plus de 250 acteurs régionaux de la e-santé ce jeudi 19 septembre.

Au cours de cette matinée, la délégation ministérielle du numérique en santé accompagnée des représentants nationaux a pu partager avec les acteurs de l’écosystème régional, l’ensemble des composantes de la Maison de la e-santé telle qu’elle figure dans la feuille de route du numérique en santé présentée en avril dernier par la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn.

Une matinée sous le signe d’un « alignement des planètes »

Accueillis par Anne-Briac Bili de la direction générale de l’ARS Bretagne, cette étape a mis en avant les grandes réussites de la région Bretagne et les cinq orientations majeures portées par la stratégie nationale.

Il a été largement question de la gouvernance et de la nécessaire sécurisation de la e-santé en France portées par les orientations 1 et 2 de la feuille de route. L’occasion a été également donnée à l’ARS ainsi qu’aux acteurs régionaux et associatifs, dont Anne-Claude Lefebvre (ID2santé), Dr Michel Carsin (CDOM) et José Duarte (Groupe Vivalto Santé), de témoigner de leur vision de la e-santé en région et de leur participation dans l’accompagnement des acteurs sur le terrain et dans les établissements. Une attente clairement formulée de mise à niveau des systèmes informatiques a été rappelée par la délégation ministérielle afin de mieux garantir l’interopérabilité et la sécurité des outils numériques à même de rendre possible la pratique d’une prise en charge coordonnée du patient à tous les niveaux de la chaîne de soins.

Les orientations 3 et 4 ont été présentées au cours d’une deuxième table ronde qui a fédéré les acteurs autour du déploiement des services socles et de la nécessité d’un cadre commun pour améliorer le parcours du patient et favoriser l’utilisation clinique et raisonnée des données de santé. A la suite des interventions de Renaud Lefevre (GCS Esanté Bretagne) nous présentant le panorama des services numériques en région, de Sylvie Métayer sur son retour d’expérience avec le programme e-parcours (Association « Appui au parcours de santé ») et de Caroline Bonnet sur le déploiement des outils numériques d’appui à la pratique professionnelle (Assurance maladie), le professeur Marc Cuggia du CHU de Rennes a évoqué les besoins d’une mutualisation forte de tous les acteurs afin de gagner en efficience médicale tout en favorisant le tissu économique breton qui, par bien des aspects, est en avance en ce domaine.



Accélérer le virage numérique, c’est avant tout rassembler tous les acteurs autour de la table pour partager les expériences et les belles réussites sur le terrain, pour favoriser l’engagement de tous au bénéfice du patient. Tel a été le message porté par la délégation ministérielle du numérique en santé lors de la présentation de la cinquième orientation de la feuille de route. Dans cette dernière séquence de la matinale, nous avons pu apprécier ce qui se joue véritablement dans la pratique de la télé-ophtamologie en EHPAD avec l’éclairante intervention du professeur Frédéric Mouriaux et de Pierre Fantou, orthoptiste au CHU de Rennes. En conclusion de cette matinée, une vidéo présentée conjointement par Olivier Bonaventur (Dir. Mutualité Française Morbihan Finistère) et Jean-Paul Departe (Ingénieur, Kerpape) nous a permis de découvrir une initiative unique de « Living-Lab » en région, l’expérience du « Rehab-lab » : un fonctionnement inédit entre les usagers et les professionnels de santé réunis au sein du centre de rééducation du Kerpape avec une volonté manifeste de partage lors de la co-construction d’objets en 3D destinés à faciliter le quotidien des patients.



La parole donnée aux acteurs l’après-midi à la rencontre d’une plateforme territoriale d’appui à Saint-Malo

Une présentation de la plateforme territoriale d’appui (PTA) a été réalisée par son directeur et ses équipes, mettant en avant le fonctionnement du e-parcours en région et les atouts de l’outil numérique commun : Gwalenn.

Cette troisième étape du Tour de France de la santé numérique marque une nouvelle fois toute la détermination de l’écosystème de la e-santé pour se mobiliser en faveur d’un humanisme digital et de ce qui se joue aujourd’hui pour consolider ensemble la santé (numérique) de demain.

twitterVous pouvez revivre le live tweet.
Rendez-vous pour la prochaine étape à Dole le 26 septembre !