#MaSanté2022

Tour de France de la e-santé à Orléans

Le film de la journée

Revivez cette étape en vidéo : 

 

Retour sur l'étape d'Orléans

Cette sixième étape du Tour de France de la santé numérique s’est déroulée le jeudi 10 octobre au Centre hospitalier régional d’Orléans auprès de plus de 200 acteurs de l’écosystème de la e-santé.

Une énergie collective et positive s’est manifestée durant cette matinée d’échanges

Monsieur Laurent Habert, directeur général de l’agence régionale de santé, et Madame Anne Leclercq, vice-présidente du conseil régional ont successivement introduit cette journée.
Dominique Pon, responsable de la délégation ministérielle du numérique en santé, accompagné des représentants nationaux a décliné les cinq orientations de la feuille de route « Accélérer le virage numérique ». Au programme, les fondations de la e-santé qui ont pour piliers l’éthique, l’interopérabilité et la sécurité, et notamment l’Identifiant national de santé (INS) dont le décret a été publié ce jour même. Dominique Pierre, chargé de mission SI à l’ARS Centre-Val de Loire, a présenté le démarrage d'une phase pilote de déploiement de l'INS avec trois établissements de santé de la région Centre-Val de Loire.

Monsieur Hubert Fabris, RSSI et DPO du GIP e-santé centre-Val de Loire, est intervenu pour exprimer les actions mises en œuvre par la région pour porter appui aux acteurs de la santé en vue du renforcement de la sécurisation des systèmes d’information.

Lors de la deuxième table-ronde, les échanges se sont portés sur le déploiement des services socles dont le DMP, actuellement en très fort développement au sein de la région par rapport à la moyenne nationale. Tous se sont félicités des modalités favorables à l’adoption de ce service socle sur le territoire. En plus du DMP, MSSanté connait un pareil essor qui conforte l’optimisme de M. Barbot, directeur de la CPAM du Loiret et répond aux attentes des professionnels de santé exprimés par le Docteur Raphaël Rogez, président de la fédération des URPS Centre-Val de Loire et Président du GRADeS.

Mme Danièle Declerc-Dulac, présidente France Assos Santé Centre-Val de Loire, n’a pas manqué de rappeler qu’aujourd’hui plus qu’hier la maturité des parties prenantes était au rendez-vous pour poursuivre l’élan collectif. Le numérique ne peut pas compenser les problématiques liées aux déserts médicaux mais il apparait comme une alternative profitable aux soignants, aux professionnels et aux usagers.

Monsieur Olivier Jouin, directeur GIP RECIA, a présenté la stratégie du numérique en région autour d’un écosystème d’innovation très actif. Toujours dans ce cadre d’innovation, le docteur Prazuck a présenté un outil de e-learning sur la vaccination. Cette plateforme propose une formation théorique des infirmiers dans le cadre du protocole de délégation de tâches de vaccination des personnes de plus de 6 ans par le personnel infirmier. Ce programme de formation en ligne est utilisé depuis 2012 et met à disposition 14 modules différents. 

Le Docteur Rangé, cardiologue du CH de Chartres a de son côté diffusé une vidéo de présentation de son application ICRAC.
 

Une après-midi autour des acteurs locaux qui font la e-santé au quotidien

L’après-midi a réuni 3 tables-rondes qui ont permis de présenter les belles réussites réalisées en région au service des usagers (mise à disposition de tablettes aux patients au CHR Orléans notamment lors des soins ambulatoires…), au service des métiers et de la relation patients-soignant et au service de l’accès aux soins.

Cette sixième étape du Tour de France de la santé numérique marque une nouvelle fois toute la détermination de l’écosystème de la e-santé pour se mobiliser en faveur d’un humanisme digital dans un cadre sécurisé.

 twitter Vous pouvez revivre le live tweet.


Rendez-vous pour la prochaine et septième étape qui aura lieu à Marseille le 17 octobre 2019 !