31/01/2019 | ASIP Santé

#MaSanté2022 : les principales mesures du volet numérique

Présentation de la stratégie de transformation de notre système de santé, un engagement collectif.

Retour sur la présentation du Président de la République, Emmanuel Macron et la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn le mardi 18 septembre 2018 la stratégie de transformation du système de santé à travers Ma Santé 2022 et plus particulièrement le volet "Accélérer le virage numérique". 

Face à un système de santé devenu inadapté, le volet "Accélérer le virage numérique" issu de Ma Santé 2022 vise à s’appuyer sur le numérique pour optimiser le parcours de soin et libérer du temps aux professionnels de santé. Une nouvelle architecture s’impose pour développer les outils numériques utiles aux patients et aux différents acteurs de la santé. Le partage et l'échange d’information, la simplification et la fluidité du parcours de soins, le déploiement des outils et des fonctionnalités nécessaires au développement de la e-santé sont au cœur des orientations de la stratégie de transformation du systèmes de santé.

Dans les grands chantiers à venir : la généralisation d’un espace numérique pour chaque patient prendra effet dès 2022. Le citoyen aura ainsi son espace numérique de santé individuel et personnalisable lui permettant d’avoir un accès à ses données et lui offrant, tout au long de sa vie, un ensemble de services. Le patient disposera ainsi des informations nécessaires à son parcours de soin, il pourra échanger de façon sécurisée avec son équipe de soins, disposer de l’ensemble de ses prescriptions dématérialisées, prendre rendez-vous en ligne avec tous les professionnels de santé… Il devient acteur de sa santé et ses contacts avec les professionnels de santé seront facilités et maîtrisés. Avec Ma Sante 2022, le patient deviendra acteur non seulement de sa santé mais aussi du système de santé.

En parallèle, le professionnel de santé bénéficiera d’un véritable bouquet de services numérique intégrés, accessibles sur tous supports. Ce dernier comprendra les outils d’échanges sécurisés d’avis médicaux, de partages de données de santé, d’alertes et d’images avec un service d’agendas partagés.
Une gouvernance sera installée au sein du ministère pour diriger le numérique en santé. L'enjeu ici est d'offrir au professionnel de santé des services facilement accessibles, intuitifs intégrés à son environnement de travail. Ainsi, le numérique lui permettra de libérer encore plus du temps médical pour ses patients.

Les propositions du volet numérique de MaSanté 2022 sont issues des travaux menés par Annelore Coury et Dominique Pon, pilotes du chantier numérique du plan de transformation du système de santé ouvert en mars dernier.