Projets nationaux

Système d’information pour le suivi des victimes d’attentats et de situations sanitaires exceptionnelles

SI-VIC, pour mieux suivre les victimes d'attentats et de situations sanitaires exceptionnelles

Crée en 2016 suite aux attentats de Paris, l'outils SI-VIC est déclenché lors des attentats et situations sanitaires exceptionnelles. Il a pour objectif de consolider une liste unique de victimes (dénombrement et identification), de faciliter l'accompagnement des victimes par leurs proches et d'offrir une vision de l'impact de l'événement sur l'offre de soins ( nombres de lits hospitaliers disponibles). 

Le système d’information pour le suivi des victimes d’attentats et de situations sanitaires exceptionnelles (SI-VIC) s’inscrit dans une démarche interministérielle sur l’ensemble de la chaîne de prise en compte des victimes : du dénombrement sur le terrain, au suivi des démarches administratives et judiciaires induites par la reconnaissance du statut de victime, en passant par la prise en charge hospitalière. SI-VIC est un projet initié par le ministère chargé de la Santé, dont la maîtrise d’ouvrage déléguée est confiée à l’Agence du Numérique en Santé. 

SI-VIC permet de renseigner et mettre à jour les informations relatives à : 
-    l’identité du patient pris en charge ;
-    la prise en charge (hospitalière ou médico-psychologique) du patient ;
-    la personne à contacter.

Il met à disposition de la cellule interministérielle d’aide aux victimes (CIAV) les informations recueillies en vue du renseignement des familles et l’accompagnement des victimes et de leurs proches et participe à la consolidation d’une liste unique de victime connue aux différents ministères impactées par l’événement. Il offre aux décideurs une vision partagée et consolidée de l’événement et de son impact sur l’offre de soins.

SI-VIC est un site web ouvert à des utilisateurs identifiés dans les différentes entités : établissement de santé, SAMU, cellules d’urgences médico-psychologiques et agences régionales de santé. Il participe à un outil de gestion de crise intégré qui couvre l’ensemble de la chaîne, du terrain au retour à domicile, en interconnexion avec le SI-Samu.