Projets nationaux

Système d’information pour le suivi des victimes d’attentats et de situations sanitaires exceptionnelles

SI-VIC, pour mieux suivre les victimes d'attentats et de situations sanitaires exceptionnelles

Créé en 2016 suite aux attentats de Paris, le système d’information pour le suivi des victimes d’attentats et de situations sanitaires exceptionnelles (SI-VIC) est déclenché lorsque des évènements et des catastrophes de ce type se produisent. Il a pour objectif d’assurer l’identification et le dénombrement hospitalier, d'offrir une visibilité de l'impact de l'événement sur l'offre de soins (ventilation des patients dans les hôpitaux et leur gravité) et de faciliter l'accompagnement des victimes par leurs proches.

SI-VIC s’inscrit dans une démarche interministérielle sur l’ensemble de la chaîne de prise en compte des victimes : depuis le dénombrement sur le terrain, en passant par le suivi de la prise en charge hospitalière, jusqu’au suivi éventuel des démarches administratives et judiciaires induites par la reconnaissance du statut de victime. A ce titre, il est interconnecté avec l’outil des pompiers SINUS et devra assurer l’interface avec l’outil unifié des Samu en cours de construction.

Initié par le ministère chargé de la Santé, la maîtrise d’ouvrage déléguée étant confiée à l’Agence du Numérique en Santé, SI-VIC permet de renseigner et de mettre à jour les informations relatives à :

  • L’identité du patient pris en charge ;
  • La prise en charge (hospitalière ou médico-psychologique) du patient ;
  • La personne à contacter.

Il est accessible via un site web sécurisé, ouvert à des utilisateurs identifiés dans différentes entités : les établissements de santé, les SAMU, les cellules d’urgences médico-psychologiques et les agences régionales de santé.

En cas de mise en place d’une cellule d’information (Cellule d’information du public – CIP, par le Préfet ou Cellule interministérielle d’information du public et d’aide aux victimes – CIIPAV, par le Ministre de l’Intérieur), il met à disposition des acteurs autorisés les informations recueillies, afin de renseigner les familles, d’accompagner les victimes et leurs proches et de contribuer à la consolidation d’une liste unique de victimes connues aux différents ministères impactés par l’événement. Il offre aux décideurs une vision partagée et consolidée de l’événement et de son impact sur l’offre de soins.

Avec l’arrivée de la Covid-19 en mars 2020, SI-VIC est devenu l’outil pivot de remontée des informations de prises en charges hospitalières dans la gestion de cette crise, participant ainsi directement à la compréhension de l’épidémie et à l’aide à la décision des autorités.